Compétitions nationales et internationales

Bilan des Global Games 2019 à Brisbane

Par 23 octobre 2019 octobre 25th, 2019 Sans commentaires

Qui connaissait Brisbane jusqu’à aujourd’hui ?

Brisbane est une ville de plus de deux millions d’habitants en Australie à 16 000 kms de la France. Après un long voyage, 8h de décalage horaire et un stage d’acclimatation d’une semaine, nos équipes étaient prêtes pour débuter les compétitions !

INAS, Global Games ? De quoi s’agit-il ?

L’INAS (International Sports Fédération with an intellectual impairment), dirigée par Marc Truffaut, également président de la FFSA est l’organisme qui promeut les Global Games tous les 4 ans, lesquels constituent un championnat du monde multi-sports, réservé aux personnes en situation de handicap mental ou psychique.

La cinquième édition vient de se clore en Australie, après celle de 2015 en Equateur et dans l’éventualité de la prochaine édition à Vichy en 2023 si la candidature française est retenue.

83 sportifs ont été sélectionnés pour participer à ce rendez-vous et représenter la France du 12 au 19 octobre dernier. Au total plus de 1000 sportifs répartis sur 10 disciplines.

Ont fait partie de l’aventure :

  • En athlétisme : Aminata Camara et Nicolas Virapin
  • En cyclisme : Aurélie Minodier
  • En natation : Alex Belig, Clément Colomby et Marie Graftiaux
  • En tennis : Sébastien Faure
  • En tennis de table : Jean Bachevillier, Camille Frison et Timothé Ivaldi

En 2015, l’équipe de France avait acquis 27 médailles.

En 2019, le compteur explose!

Et dans ce contexte la région Auvergne-Rhône Alpes s’est avérée très concernée puisque 10 sportifs y ont fait briller les couleurs françaises, majoritairement encouragés par des membres de leur famille qui ont fait le long déplacement (plus de 20h de vol).

Pour figurer dans la sélection nationale il s’avérait impératif de réaliser des minimas qualificatifs dans la discipline et la catégorie concernées. L’INAS a édité 2 classifications de sportifs identifiés en ii1 et ii2 (concernant essentiellement les personnes porteuses de trisomie)

La région Auvergne-Rhône-Alpes brille sur ces Global Games

Après une belle cérémonie d’ouverture, la première journée de compétition, dimanche 13 octobre s’est avéré très productive. Les podiums sont déjà au rendez-vous en natation pour nos régionaux grâce à Marie Graftiaux qui commence bien avec une médaille d’or dans le relais 4 x 50 m nage libre ii2 et celle de bronze en individuel au 200 m 4 nages ii2.

Le deuxième jour ne déçoit pas. En athlétisme, Nicolas Virapin remporte l’épreuve phare du 100 m ii2 en 14.18, devançant les concurrents australien et sri lankais. En équipe, nos nageurs performent encore : l’or pour le 4 x 100 m nage libre ii2 avec Marie Graftiaux, et l’argent pour le relais mixte 4 x 100 m 4 nages avec Axel Belig.

Aucune raison de s’en tenir à ces résultats lorsqu’il est possible de faire mieux le jour suivant. Mardi 15 octobre, déjà trois jours de compétition. Nicolas Virapin récidive en terminant premier du 200 m et dans la continuité ajoute une 3ième médaille d’or à son palmarès au saut en longueur ii2. Aminata Camara en difficulté en série se reprend et obtient la médaille de bronze au lancer de poids ii1.

Dans le centre nautique, Alex Belig termine troisième du 50 m papillon ii2.

Du côté du tennis de table, première médaille : par équipe, Jean Bachevillier célebre sa médaille d’or en double ii2 avec Alexandre Sol.

Mercredi 16 octobre, la natation continue sa moisson de médaille et le tennis de table prend le même chemin ! En catégorie ii2, la pongiste Camille Frison et sa coéquipière Poquet battent les égyptiennes en finale. Chez les hommes, Timothé Ivaldi remporte un match décisif pour offrir le bronze à son équipe en ii1. Dans les bassins, Marie Graftiaux et Axel Belig, continuent de briller Axel s’offre l’or sur 100 m papillon ii2 en 1 :15.88 et améliore le record d’Europe ! Marie remporte l’argent au 200 m brasse ii2.

Jour 5, on aborde la dernière partie du championnat.

Après une journée de repos amplement méritée, Nicolas Virapin réalise « le carton plein » : 4 compétitions, 4 victoires, la dernière étant obtenue au triathlon (100 m, saut en longueur, poids). Il a été à la hauteur des attentes compte tenu de son palmarès et de ses records du monde et européens.

C’est le dernier jour de compétition pour les nageurs. Marie Graftiaux, insatiable, complète son tableau avec la médaille d’or au 4 x 100 m 4 nages ii2 ainsi que celle d’argent au 50 m brasse ii2, en améliorant son record personnel. De son côté, Axel continue de se distinguer, en terminant deuxième du 200 m papillon et s’offrant un record d’Europe. Marie totalise 6 médailles : 3 en individuel et 3 par équipe et Alex : 4 dont 3 en individuel.

Vendredi 18 octobre, clap de fin triomphal en tennis de table.

Camille Frison décroche l’or en double dames ii2 avec Lucille Poquet et le bronze en double mixte ii2 avec Cédric Courrillaud.

Jean Bachevillier, quant à lui s’offre l’or en simple ii2 et l’argent en double messieurs avec Alexandre Sol, derrière deux autres Français, Cédric Courrillaud et Ludovic Morainville.

Même s’ils n’ont pas eu la chance de monter sur un podium, Aurélie Minodier en cyclisme, Clément Colomby en natation et Sébastien Faure en tennis se sont battus jusqu’au bout. Ils ont atteint des finales et ont donné le meilleur d’eux-mêmes.

Article : Gabriel COURBON – Crédits photos : Geoffroy Wahlen

X